Durée de validité des diagnostics immobiliers obligatoires lors d’une vente

Durée de validité diagnostics

Avant de vendre ou louer un bien immobilier, il existe plusieurs diagnostics obligatoires et optionnels. Ils ont tous une durée de validité à respecter, sous peine de sanction : annulation de vente, baisse de la transaction ou refus du notaire pour traiter le dossier. Mais combien coûte la prestation ?

Qui peut réaliser un diagnostic immobilier ?

Toute personne déclarant “expert en immobilier” n’en est pas forcément. Seul un diagnostiqueur immobilier indépendant accrédité par la COFRAC ou Comité français d’accréditation ayant souscrit une assurance peut réaliser un diagnostic immobilier. Pour en trouver, il suffit de faire des recherches en ligne. Mais préférez plutôt un prestataire faisant partie d’un réseau. Leurs services sont garantis.

Quelle est la validité de chaque type de diagnostic en cas de vente ?

Chaque diagnostic est différent. La validité se présente comme suit :

  • l’amiante : si le résultat est négatif, la validité est définitive. Dans le cas contraire, un autre diagnostic doit être réalisé après 3 ans pour vérifier la présence de la substance dans la maison
  • le Diagnostic de Performance Énergétique ou DPE : 10 ans
  • la Loi Carrez : illimitée sauf dans le cas où le propriétaire a rénové ou réaménagé la maison
  • l’électricité : 3 ans
  • le plomb : si le résultat est négatif, le diagnostic est valable pendant une durée illimitée, sinon, le diagnostic est à refaire après 1 an
  • L’État des risques Naturels et Technologiques et Miniers ou ERNT : 6 mois
  • Le gaz : 3 ans
  • Les termites : 6 mois
  • La Loi Boutin : résultat définitif s’il n’y a pas eu de nouveaux travaux

Attention ! Avant la publication de votre annonce, vérifiez que vous avez en possession un DPE et un dossier de diagnostics techniques ou DDT encore à jour !

Quelle somme prévoir pour chaque prestation ?

Il n’existe pas de fourchette de prix. De plus, chaque expert est libre de fixer ses tarifs. Cependant, d’autres facteurs peuvent avoir des impacts sur le coût :

  • La localisation
  • La surface
  • Le nombre de pièces
  • Et la notoriété du professionnel

Toutefois, à titre indicatif, voici un plafond de prix pour chaque diagnostic, à savoir :

  • Le dpe obligatoire entre 75 à 150 euros
  • Le gaz entre 90 à 150 euros
  • L’amiante entre 70 à 150 euros
  • L’électricité entre 50 à 120 euros
  • Le plomb entre 100 à 250 euros
  • Et la Loi Carrez entre 60 à 125 euros